Daniel Cabanis

warning: Creating default object from empty value in /var/www/vhosts/revue-chimeres.fr/httpdocs/drupal_chimeres/modules/taxonomy/taxonomy.module on line 1387.

Absents qui ont raison

TELECHARGER LE TEXTE ENTIER EN PDF

Cour A, appel n° 1

SLADECK, HUCHELIER, DERMANINOV, BORAIN et CABIRON

répondent pas. Sont sourds ou quoi!? Se seraient pas évadés, des fois !?

Arrière-pensées du gardien Dominique Massia

J’y crois pas qu’ils se sont évadés… pourquoi s’évaderaient, on est bien ici, la soupe est bonne… maintenant, s’ils se sont fait la malle en réunion, tant pis pour eux… c’est pas moi ni personne qui va les regretter… c’est des sales types, surtout Sladeck et Dermaninov… des pilotins ces gars-là, des saigne-cul, des chie-mou, des braillards de la gueule… Sladeck, il m’a traité de vacuole un jour, que ça je lui pardonne pas… vacuole, c’est très ambigu… je sais pas ce que ça veut dire, mais c’est ambigu… alors, sur le coup ça m’a troué… c’était aux douches… Sladeck-le-polonais, c’est ça que je lui pardonne pas, l’ignorance, quand on sait pas, on n’insulte pas, sauf évidemment si qu’on est un crache-petit… ce Sladeck, c’est un vrai glave, une lancette, et j’apprends qu’on me dit que cette cracheuse de… de… ce jus de gargarisme se serait peut-être bien évaporé avec les autres glaires, les Borain, Cabiron, tout ça… que si c’était vrai, alors là, chapeau messieurs… bon voyage… dégagez-y, loin… et n’y revenez pas… on se passera de vous… une joie n’est pas coutume… foutre-culotte, bonnet à bidet… rien que des grumeaux, des colle-au-rond ces saloperies-là… des plaies, des virus… moi je suis content s’ils ont réussi à percer la palette… je sais pas encore comment ils ont fait le coup… mais s’ils l’ont fait, c’est que le personnel, ici… depuis le temps qu’on répète faudrait plus de ci et ça… voilà, c’est arrivé, ça devait… les plaies sont allées suppurer ailleurs.

Calendrier des postures

Extraits de l'article paru dans la revue papier

Témoignage de Thérèze Buzinni, de Perthes-les-Clayes
(...) La nuit, Jean-Jacques n’avait plus d’insomnies et au lieu d’aller traîner, il restait au salon à causer avec l’ectoplasme et quand il en avait assez dit, il venait se coucher (...)

Syndiquer le contenu